Sekouba Bambino Diabaté

Sekouba Bambino

Sekouba Bambino Diabaté

Band - Guinée

Sékouba Diabaté dit Sékouba Bambino est né en 1964 à Kintinya près de Siguiri en Haute- Guinée, de parents griots. Sa mère, Mariama Samoura, est une chanteuse rendue célèbre par un titre que reprendra plus tard son fils : Apollo. Bien que son père s’oppose à ce que le jeune Sékouba devienne lui-même chanteur, il se fait remarquer dans plusieurs orchestres locaux de Siguiri et reçoit, en 1979, le prix du meilleur chanteur de Guinée. Il rejoint alors l’orchestre national le Bembeya Jazz à la demande expresse du président guinéen Ahmed Sékou Touré. Il y acquiert son surnom Bambino lui permettant  de ne pas être confondu avec son homonyme, le guitariste et virtuose de cet orchestre. En parallèle de sa carrière solo, il rejoint, comme invité puis comme membre permanent, le groupe de salsa africaine Africando. Déjà présent dans « Gombo Salsa », il chante « Sonfo », qui appelle les hommes à « être à la hauteur », à faire preuve de sagesse, d’attention, d’écoute réciproque.

Avec son album Sinikan, dont François Bréant est l’arrangeur, il se fait connaître par un large public comme l’un des meilleurs représentants de la musique mandingue contemporaine. Sa voix de ténor lyrique est proche de celle de Kouyaté Sory Kandia, autre célèbre chanteur guinéen qui a contribué à révéler la musique mandingue.

En 2004, à l’initiative du producteur feu Ibrahima Sylla, il enregistre avec entre autres Kandia Kouyaté, Bako Dagnon, Kémo Kandé, Kerfala Kanté, Kassé Mady Diabaté, une série de standards de la musique mandingue. Ces enregistrements donnent deux CD intitulés « Mandekalou », fleurons des plus grands djélis (griots) de la musique mandingue.

Son dernier album sorti en 2012, a accompli son parcours par l’expression d’un style plus personnel. Ce dernier lui a permis de continuer à sillonner, d’une manière plus singulière, les scènes  du monde. On notera,  le Stade De France,  Bercy, Abidjan  festival  ou   encore le London African Music Festival.

 

SEKOUBA BAMBINO — DIABATE LEAD VOCAL
SORY DIABATE — BASS
FANTA MADY DIABATE — GUITARE
LAMINE CONDE — PERCUSSIONS
MOHAMED LAMINE SOUMAH — CLAVIERs
BAKARY OULEN CONDE — BATTERIE
ALKAW KOUYATE — NGONI
OUMAR MAMOUDOU KANTE — BALAFON
GBESSA CONDE — CHANT

Sekouba Bambino Diabaté au festival de jazz de Sain-Louis